Francuski elektronični pojmovnik

Izvor: Wječnik
Prijeđi na navigaciju Prijeđi na pretraživanje


Tablica sadržaja

A[uredi]

  • Adresse électronique

(ou adresse e-mail) Système d’identification universel des internautes disposant d’une « boîte aux lettres » électronique. Une adresse e-mail s’écrit « nom@fournisseur » : « nom » est en général le patronyme de l’internaute et « fournisseur » celui de son serveur de courrier électronique (entreprise, école, fournisseur d’accés).

  • Adresse IP

Numéro unique d’identification donné à chaque ordinateur connecté à Internet. Un numéro IP est un groupe de quatre nombres (de 0 à 255) séparés par des points.

  • Algorithme

En programmation, un algorithme est une suite d’opérations de calcul élémentaires dont la finalité est de résoudre des tâches plus ou moins complexes. On parle ainsi d’un algorithme de cryptage, ou d’un algorithme de compression.

  • Analogique

Se dit d’un signal électrique pouvant prendre n’importe quelle valeur entre deux limites données. Le réseau téléphonique est analogique. Il véhicule des signaux d’une fréquence variable comprise entre 300 et 3400 oscillations par seconde (Hertz). Par opposition, un signal numérique ne peut prendre que deux valeurs, le 0 et le 1.

  • Applettes Java

Nom donné aux petites applications écrites en langage Java. De plus en plus de créateurs de sites Web intègrent dans leurs pages des applettes Java en vue d’en améliorer l’interactivité. Ces applettes peuvent être rejouées par les navigateurs compatibles Java sans nécessiter l’installation d’un plug-in particulier.

  • Archie

Au départ, Archie est le nom d’un outil de référencement et d’archivage des serveurs de fichiers FTP. Il consulte les serveurs FTP afin de repérer les fichiers correspondant à la requète de l’utilisateur.

  • Archive

Se dit parfois des fichiers compressés. Les archives sont créées à partir des logiciels de compression (Winzip, StuffitÉ) et peuvent regrouper plusieurs fichiers.

  • Arpanet

Créé dans les années 60, Arpanet est le réseau précurseur d’Internet. Il fut instauré par une institution gouvernementale américaine dans le cadre du programme ARPA (Advanced Research Projects Agency).

  • ASCII

Abréviation de American Standard Code for Information Interchange. En informatique, le code ASCII permet de donner une valeur numérique à chaque caractère ou symbole du clavier. Sur PC (Windows) et Macintosh, le jeu de caractères est codé sur 256 valeurs contre 128 pour l’ASCII standard.

  • Avatar

Dans les mondes virtuels, l’avatar est un personnage graphique souvent représenté en 3 dimensions. Personnalisé et contrôlé par l’internaute, il matérialise ce dernier au sein de la communauté virtuelle.

C[uredi]

  • Câblo opérateur

Entreprise disposant d’une infrastructure réseau composée de câble coaxial ou de fibre optique. Ces sociétés commencent à proposer aujourd’hui aux entreprises et aux particuliers un accès Internet via leur réseau.

  • Cache (mémoire)

En informatique, la mémoire cache (ou tampon) est une technique permettant d’accélérer l’accès à des informations fréquemment consultées. Le navigateur utilise ainsi de la mémoire cache sur le disque dur afin d’y stocker temporairement les pages Web récemment consultées par l’internaute.

  • Cadence

Vitesse de rafraîchissement des images dans une séquence vidéo. La cadence s’exprime en images par seconde.

  • Carnet d’adresses électronique

Liste d’adresses électroniques gérées par un logiciel de courrier. Cette fonction permet d’envoyer des messages sans avoir à saisir manuellement l’adresse du destinataire.

  • Carte accélératrice 3D

Carte électronique additionnelle qui, une fois insérée dans un micro-ordinateur, améliore et accélère la restitution des images de synthèse à l’écran. Les cartes 3D sont de plus en plus sollicitées par les jeux vidéos 3D (simulateursÉ) ou les mondes virtuels en images de synthèse.

  • Carte d’acquisition

Carte d’extension électronique permettant la numérisation de séquences vidéo ou audio à partir d’un micro-ordinateur. On parle de carte d’acquisition audio ou vidéo.

  • CERN

Centre Européen de Recherche Nucléaire basé à Genève (Suisse). Les travaux entrepris au CERN par le chercheur Tim Berners-Lee ont conduit au développement du World Wide Web.

  • Certification

Technique permettant d’authentifier une opération de chiffrement. Lorsque le chiffrement est à usage privé, la certification consiste à authentifier la clé d’un nouvel utilisateur par le Ç’parrainage’È d’un utilisateur plus ancien. Dans un cadre commercial, la certification est émise par des organismes spécialisés qui garantissent une utilisation non frauduleuse des informations transmises.

  • Certification

La certification permet d’authentifier une opération de chiffrage. Dans le cadre d’un chiffrage privé (type PGP), elle authentifie la clé du nouvel utilisateur par le Ç’parrainage’È d’un utilisateur plus ancien : la clé est alors certifiée par Ç’untel’È. Dans le cadre d’une utilisation commerciale, elle est émise par des organismes de certification qui garantit alors une utilisation non frauduleuse des informations transmises, et notamment du moyen de paiement.

  • CGI (Common Gateway Interface)

Interface à la fois logicielle et matérielle permettant de raccorder une base de données à l’Internet ou à un réseau de type Extranet ou Intranet. Les utilisateurs interrogent la base de données à l’aide de scripts rédigés en langage CGI ; les informations leurs sont transmises sous forme de pages Web.

  • Chat

Provenant du verbe anglais « to chat » (discuter), ce terme générique désigne toute forme de discussion en direct entre internautes. Les Chat sont hébergés sur des serveurs IRC (Internet Relay Chat), ou au sein de mondes virtuels en 2D ou en 3D. Plus récemment, les chats s’intègrent directement dans les pages Web grâce, entre autres, au langage Java.

  • Chiffrement

Opération consistant à transformer un message en clair en un message codé compréhensible seulement par la personne disposant du code de déchiffrement. Les navigateurs disposent en standard d’une fonction de chiffrement, comme SSL (Secure Socket Layer), leur permettant de sécuriser, entre autres, les transactions électroniques.

  • Chiffrement/déchiffrement

Opération consistant à coder un document de manière à le rendre inutilisable aux yeux d’une personne non autorisée. Cette opération est aujourd’hui réalisée par des ordinateurs utilisant à cette fin des algorithmes de chiffrement. L’opération inverse consiste à décoder le document à l’aide d’une clé de déchiffrement.

  • Clé publique/secrète

Les techniques de chiffrement actuelles sont basées sur l’utilisation de clés. Le codage d’un document passe par l’utilisation d’une clé de chiffrement appelée clé publique, car accessible à tous. Le décodage du document nécessite lui l’emploi d’une clé de déchiffrement, dite clé secrète ou clé privée.

  • Cliparts

Bibliothèques d’images ou de sons numériques dont l’utilisation est libre de droits.

  • Codecs

Abréviation de compression/décompression. Dans les domaines du son et de la vidéo numérique, les codecs transforment les flux de données numériques en images et en sons analogiques, et inversement. Ils ont aussi pour mission de réduire la taille des documents et utilisent pour cela de puissants algorithmes de calcul et de compression.

  • Communautés

Groupe de personnes ayant des centres d’intérts communs. Sur Internet, des communautés peuvent se créer autour d’une liste de diffusion, d’un forum, d’un serveur IRC ou encore dans un monde virtuel.

  • Compression

Opération visant à réduire la taille d’un fichier ou d’un groupe de fichiers. Elle s’effectue au moyen d’un logiciel de compression (Winzip, StuffitÉ) dont le r™le est de coder les informations numériques sous une forme plus compacte. La compression peut tre destructive dans le cas d’une image, d’une vidéo ou d’un son ou non destructive lorsqu’il s’agit de fichiers de données ou d’un logiciel.

  • Contribution (à un forum)

Nom donné à un message électronique adressé à un groupe de discussion (forum).

  • Courrier électronique

(ou messagerie électronique ou E-Mail) Ce service majeur d’Internet permet aux usagers munis d’une adresse électronique de s’envoyer instantanément des messages à travers le monde.

  • Cryptographie

Ensemble de techniques Ç’visant à transformer à l’aide de conventions secrètes des informations ou des signaux clairs en informations ou signaux inintelligibles pour des tiers, ou à réaliser l’opération inverse’È. (Loi 90-1170 sur la réglementation des télécommunications).

D[uredi]

  • Décryptage

(Dekriptiranje) Dekriptiranje je otkrivanje sadržaja šifrirane poruke bez poznavanja ključa.

  • Démos

Verzija programa, inače namijenjenog za prodaju, dana na probu. Vrijeme upotrebe i vitalne funkcije su ograničeni.


E[uredi]

  • E-mail

Voir courrier électronique.

  • E-zine (ou Webzine)

Acronyme construit à partir des mots anglais « electronic » et « magazine ». Il s’agit d’une publication électronique disponible exclusivement sur Internet. On trouve sur le Web des e-zine généralistes, mais le plus souvent ces magazines s’adressent à des publics restreints (fans clubs, groupuscules...).

  • Echantillon

Plus petite unité de codage d’un son numérique. Selon la qualité du son, un échantillon occupe 8 ou 16 bits d’information en mémoire. Il faut par exemple 88 000 échantillons pour coder une seconde de son numérique en qualité « laser » (format CD audio).

  • Echantillonner

Action consistant à numériser un son analogique sous une forme numérique. Le son est alors « découpé » en une multitude d’échantillons numériques. On parle aussi de numérisation ou d’échantillonnage.

  • Editeur HTML

Appelé aussi éditeur de pages Web, il s’agit d’un logiciel dédié à la création de pages Web. Les éditeurs HTML récents disposent d’une interface conviviale proche des logiciels de PAO et évitent au créateur du site de manipuler du code HTML.

  • Emoticons

Les emoticons, smileys ou autres souriards sont des petits graphismes créés à partir de caractères ASCII. En mimant l’expression du visage, ils introduisent une note d’émotion (humour, rire, colère etc...) dans les e-mails ou les contributions à un groupe de discussion.

  • En ligne

(ou « Online ») Terme signifiant que des données (pages Web, siteÉ) sont disponibles aux utilisateurs sur un serveur. Se dit par exemple lorsqu’un internaute publie ses pages personnelles sur un serveur Web : il met ses pages « en ligne ». Le terme anglais « online » s’emploie aussi pour qualifier des supports de type réseau (InternetÉ) par opposition aux supports hors réseau de type cédérom ou disquette.

  • Ethernet

Protocole d’échange de données pour certains réseaux locaux. Le débit d’un réseau Ethernet est compris entre 10 et 100 Mégabits/seconde. Par extension, désigne tout type de matériel lié à ce protocole (câble Ethernet , carte EthernetÉ).

  • Extranet

Un réseau Extranet consiste à créer des passerelles entre le réseau local Intranet d’une entreprise et les réseaux de ses partenaires, clients et/ou fournisseurs.

F[uredi]

  • FAQ (Foire aux questions)

Terme provenant de l’anglais « Frequently Asked Questions », il désigne un ensemble d’informations pratiques se rapportant à un groupe de discussion, à un site Web ou à un logiciel. Les FAQ sont censées répondre aux interrogations les plus fréquentes. Elles évitent ainsi aux néophytes de poser toujours les mmes questions aux participants d’un forum ou au responsable d’un site Web.

  • Favoris

(ou « signets » ou « favoris »). Utilisée par certains logiciels de consultation Internet (navigateur, lecteur de news), cette fonction permet de garder en mémoire l’adresse d’un site ou d’un forum déjà visité afin de ne pas avoir à en ressaisir l’adresse ultérieurement. Très pratiques, les bookmarks permettent de créér son propre carnet d’adresses Web.

  • Filtrage (logiciel de contr™le)

Logiciel permettant de contr™ler l’accès à l’Internet en fonction de certains paramètres (mots-clés, adresses IPÉ). Les logiciels de surveillance parentale fonctionnent sur le principe du filtrage. Deux modes d’action sont proposés : tout est autorisé sauf ce qui est interdit ou tout est interdit, sauf ce qui est autorisé !

  • Firewall (ou pare-feu)

Dispositif à la fois logiciel et matériel destiné à interdire l’accès d’une personne non autorisée à un réseau local.

  • Flame

Dans un forum ou une liste de diffusion, les flames consistent en une série de messages généralement passionnés, émis par des participants dans le cadre d’un débat ou en réaction face à une contribution déplacée.

  • Flash

Format d’animation vectoriel utilisé sur l’Internet. Popularisé par la société Macromedia, Flash est le format utilisé pour la réalisation de « Net Express ». La lecture d’animations Flash dans un navigateur nécessite l’emploi d’un plug-in.

  • Flux continu

Voir « streaming ».

  • Forum

(ou Groupe de discussion ou « Newsgroup »). Espaces de discussion sur Internet, les forums sont de véritables places publiques o chacun peut venir poser des questions, lancer un débat ou répondre aux contributions des internautes. Classés de manière thématique, il existe plus de 20 000 forums dans le monde traitant de toutes sortes de sujets.

  • Fournisseur d’accés

Fournisseur d’accès à l’Internet, nommé aussi Provider ou IAP (Internet Access Provider). Société commercialisant des accès à l’Internet sous forme entre autres d’abonnements.

  • Freeware

En franais « graticiel ». Logiciel dont l’auteur ne demande aucune rémunération pour son utilisation.

  • FTP

(File Transfer Protocol). Protocole de Transfert de Fichier. Cette technologie d’Internet permet de télécharger des fichiers (logiciels, images, documentsÉ) stockés sur des serveurs spécialisés.

G[uredi]

  • GIF

(Graphics Interchange Format). Format de fichier spécialement créé pour la diffusion d’images sur les réseaux. Le GIF produit des images compactes mais limitées à 256 couleurs. Une option de ce format, le GIF animé, permet d’intégrer de petites animations dans des pages Web en vue de les embellir.

  • Gopher

Aujourd’hui dépassé, Gopher est un protocole d’Internet permettant d’explorer des fichiers organisés de manière hiérarchique dans des serveurs de type Gopher. C’est le précurseur du Web...

  • Groupe de discussion

(ou forum ou « newsgroup ») Espaces de discussion sur Internet, les forums sont de véritables places publiques o chacun peut venir poser des questions, lancer un débat ou répondre aux contributions des internautes. Classés de manière thématique, il existe plus de 20 000 forums dans le monde portant sur tous les sujets imaginables.

  • GSM

Abréviation pour Global Services for Mobile. Standard de télé sans fil utilisé pour les téléphones cellulaires, notamment en Europe.

H[uredi]

  • Hébergeur

Disposant d’un ou plusieurs serveurs reliés à Internet, l’hébergeur est une société ou un organisme spécialisé dans l’hébergement de sites Web ou d’autres services d’Internet (forums, listes de diffusion, commerce électronique...).

  • H™te (ou site)

Nom donné aux ordinateurs raccordés à Internet, qu’il s’agisse d’un simple PC ou d’un super-calculateur. Aujourd’hui la taille d’Internet se mesure en nombre d’h™tes connectés.

  • HTML (langage)

Abréviation de Hypertext Markup Language, langage utilisé pour concevoir les pages Web d’Internet (dites aussi pages HTML) et décrire les liens hypertexte. Le logiciel navigateur utilise les informations contenues dans le langage HTML pour restituer à l’écran l’aspect des page Web.

  • HTTP

(HyperText Transfer Protocol). Protocole de télécommunication reposant sur le principe de l’hypertexte et sur lequel s’appuie la technologie du World Wide Web.

  • Hypermédia

Equivalent aux liens hypertexte, les liens hypermédia ne sont pas placés sur du texte mais sur une image, sur une portion d’image voire sur un autre média (vidéo...).

  • Hypertexte

(ou hyperlien) Méthode de consultation permettant de naviguer d’une page Web à une autre en cliquant sur des liens (mots clé, phrases, images...) présents dans les pages graphiques de type Web.

I[uredi]

  • Images vectorielles

Se dit d’une image définie non pas par un ensemble de points (images « bitmap ») mais par une suite de courbes mathématiques. Les images vectorielles offrant un gain de place mémoire très important, cette méthode de dessin est très populaire sur le Web. Un bon exemple d’images vectorielles est Net Express !

  • Infographie

Contraction des termes « information » et « graphique ». Par extension, le terme infographie englobe la création d’images numériques sur un ordinateur. On parle alors d’infographiste.

  • Internaute

Nom donné aux utilisateurs d’Internet. On parle parfois de Cybernaute, de Netsurfer ou de Websurfer.

  • Internet

Nom générique signifiant Interconnexion de Réseaux. Internet (nommé parfois « Net ») est né en 1983 avec l’instauration du protocole de témécommunication universel TCP/IP et la jonction des principaux réseaux informatiques américains.

  • Intranet

Réseau local reposant sur les normes, les protocoles et les outils d’Internet : courrier électronique, pages Web, forums... Ce type de réseau est aujourd’hui de plus en plus utilisé au sein des entreprises ou des établissements scolaires.